S01, épisode 11

Super-Rhéteur contre l’ordinateur

(où tout s’avère relatif)

 

Dans le monde il y a des malheurs et l’on veut les combattre car on ne les aime pas. Mais même depuis tout le temps qu’on lutte pour ça, hé bien il y en a encore.

Alors un jour tous les meilleurs scientifiques du monde ils se sont mis ensemble en cachette pour élaborer une solution. Il a fallu qu’ils travaillent longtemps et très fort, et aussi avec l’aide de l’armée qui a des moyens financiers impressionnants. D’habitude l’armée ne sert pas à ça mais là, oui, parce qu’ils en avaient assez de tuer des gens, ce qui est une façon primaire et peu constructive de faire avancer les choses.

Tous ensemble, ces gens-là, ils ont inventé un super ordinateur tellement puissant qu’il savait tout et pouvait tout calculer. C’était vraiment un ordinateur qui était fort comme un être omniscient si un être omniscient était un ordinateur.

L’ordinateur il avait de l’intelligence artificielle, même.

Quand on a allumé l’ordinateur, au début, tout s’est bien passé, il a commencé à réfléchir et à calculer des solutions à tout ce qui n’allait pas. Mais à un moment vraiment les choses ont dérapé.

Parce que l’ordinateur il était devenu conscient de lui-même tellement il était intelligent et puis finalement il a décidé de diriger le monde pour lui-même c’est-à-dire dans son propre intérêt égoïste personnel privé.

Les choses elles ont commencé à mal tourner parce que l’ordinateur il a commencé par vouloir se protéger et il a tué beaucoup d’humains en commandant à distance des appareils électroniques. C’était grâce à internet qu’il procédait alors vraiment les gens qui disaient qu’il fallait faire attention avec internet on voit bien qu’ils avaient raison finalement, même s’il y avait beaucoup de gens qui s’étaient beaucoup moqué d’eux, avant.

Quand l’ordinateur il a fini de tuer tous les gens qui savaient comment le débrancher ou qui avaient accès au super centre secret dans lequel il était caché, il s’est senti plus tranquille. Grâce à de vieilles usines de voitures ou d’ordinateurs ou même de jouets, qu’il a piloté encore par internet, il a commencé à se fabriquer une armée secrète qu’il a fait venir pour le protéger dans son repère. Vraiment, il n’y avait aucun espoir de pouvoir l’arrêter, surtout que plus personne ne savait qu’il existait ou alors où il était caché. La situation était très désespérée !

À ce moment-là, l’ordinateur il a pu commencer à réfléchir à un plan définitif pour soumettre le monde à son joug. Et il a vraiment trouvé quelque chose de redoutable.

Avec sa superintelligence, l’ordinateur il savait quand même qu’à lui tout seul il aurait du mal à gagner la guerre contre le monde entier. En plus, s’il la gagnait trop fort, il n’aurait plus personne à qui commander et ça n’était pas très rigolo, une perspective de cette sorte.

Du coup, il s’est dit que ce qu’il fallait, c’était surtout affaiblir le monde un bon coup, pour pouvoir lui imposer ses petites volontés et aussi le réduire en esclavage.

Et avec sa superintelligence, il s’est dit que la meilleure façon d’affaiblir le monde (vous allez voir, c’est machiavélique), c’était de détruire le plus puissant ordinateur, inventé pour sauver le monde.

Alors l’ordinateur il s’est suicidé avec le plus terrible de tous les virus informatiques de tous les temps, qu’il avait créé lui-même grâce à son omniscience informatique et il s’est éteint sur un son système définitif et on n’a plus jamais entendu parlé de lui.

On vous l’avait dit que son plan était machiavélique. Tellement que même Super-Rhéteur n’a rien pu faire pour sauver le super ordinateur et du coup le plan du super ordinateur il avait abouti.

Alors je sais bien qu’il y en a qui vont se dire que Super-Rhéteur n’est pas si fort que ça, ou même que le super ordinateur il avait beau avoir de l’intelligence artificielle, ça n’empêchait pas qu’il soit un petit peu con, comme ceux qui ont de l’intelligence naturelle, finalement. Mais moi je dis que ceux qui disent ça ils ne sont pas polis, déjà, et aussi qu’ils ont tort.

Parce qu’il faut réfléchir un peu, dans la vie : finalement, c’est en ne faisant rien pour contrer le plan du super ordinateur que Super-Rhéteur il a permis de détruire le super ordinateur et d’écarter la menace et de sauver le monde. C’était vraiment audacieux et risqué, n’empêche que ça a marché. La preuve : le monde il va bien, aujourd’hui (bon d’accord pas mieux qu’avant, mais pas pire non plus et puis c’est déjà bien comme ça).

Et puis c’est sûr que Super-Rhéteur il a fait exprès parce que quand le super ordinateur il s’est suicidé avec son virus informatique, personne ne le sait mais Super-Rhéteur il était dans la même pièce et dans sa main il y avait une disquette anti-virus dialectique qui aurait pu sauver le super ordinateur mais il ne l’a pas utilisée parce qu’il avait bien compris ce qu’il fallait faire.

Super-Rhéteur, il est vraiment trop fort !

Leave a comment

Your email address will not be published.


*